Naufrage dans la cité thermale…

image <a href=
image site officiel JA Vichy

Allez, on va dire que le spectre de Jonathan Bourhis était présent dans toutes les têtes ce soir encore. Parce que céder à Vichy, l’une des citadelles les plus imprenables de proA, n’a en soit rien de surprenant, mais prendre un tel éclat (80-57) face à une équipe en souffrance dénote d’un certain problème.
Cette rencontre ne soulève finalement que des questions, à défaut d’apporter des réponses.

Pourquoi ce problème récurrent face à l’équipe vichyssoise année après année ?
Pourquoi cette incapacité chronique à contenir Zach Moss qui se fait toujours un plaisir de démanteler la raquette dijonnaise ?
Pourquoi Jérémy Leloup flambe-t-il 2 fois depuis son arrivée dans l’Allier, à chaque fois contre Dijon ?
Pourquoi Nick Fazekas, pourtant rentable statistiquement, ne joue-t-il que 10 minutes ?
Comment une raquette composée de joueurs aussi talentueux que Krupalija, Fazekas et Bradford peut-elle se faire balader à ce point par des cols bleus (11 d’évaluation pour les intérieurs dijonnais contre 63 pour ceux de Vichy) ???
Pourquoi Damir Krupalija, si bon durant ces dernières années, n’est plus qu’une ombre sur le terrain ?

Si quelqu’un a des réponses à m’apporter, je suis preneur…

About The Author

Related posts

5 commentaires

  1. Avatar
    pjx

    L’équipe n’était encore une fois pas dedans … Trop d’erreur, de fautes inutiles, de défences approximatives …
    Pour le moment, nous jouons les grosses équipes et nous perdons contre des équipes censés être de bas de tableau …

Les commentaires sont clos.