Henrik DETTMANN est le nouvel entraîneur de la JDA

Henrik Dettmann pour nous sauver
Henrik Dettmann pour nous sauver

On attendait un coach venu de Finlande, on a été servi. Oui mais le lapin qui est sorti du chapeau n’est pas celui qu’on attendait. Point de Gordon Herbert, pourtant réclamé à la quasi-unanimité par les supporters. Ce sera Henrik Dettmann !

Y-a-t’il pour autant tromperie sur la marchandise ? Il est bien difficile de juger la pertinence de ce recrutement tant Dettmann est une énigme pour la France. Il n’a jamais foulé le sol français pour y coacher une équipe locale et pourtant, les dirigeants ont jugé l’homme adéquat pour sortir la JDA du guêpier dans lequel elle s’est empêtré. Qualifiant son basket « d’intelligent et défensif » par la voix de Sudre, les dirigeants attendent également de lui beaucoup en terme de gestion d’équipe, lui qui « sait comment gérer les stars ».

Effectivement, l’homme est connu surtout pour avoir dirigé deux équipes nationales : la Finlande (qui a battu la France lors des qualification pour l’Euro) et surtout l’Allemagne du grand Dirk Nowitzki qu’il a eu à de nombreuses reprises sous ses ordres (pas la star la plus compliquée du monde à gérer non plus il faut dire).

De là à en faire un cador du coaching européen ? Il y a un pas de géant que nous ne franchirons pas. Car sorti de la gestion du grand blond teuton, le parcours de Dettmann reste plutôt obscur. En charge du développement du basket finlandais depuis 2006, ce cinquantenaire (51 ans) n’a jamais œuvré dans des grands clubs allemands ou européens.
A noter toutefois que l’un de ses coups d’éclats a été de battre en finale de l’Eurochallenge 2004 la JDA Dijon avec son club d’alors, Mitteldeutscher (Allemagne).

Alors choisir un bourreau pour sauver sa tête ? La démarche n’est pas banale mais celui qui a déjà été élu coach de l’année en Finlande et en Allemagne saura, espérons le, nous montrer qu’il est bien l’homme de la situation.

About The Author

Related posts

1 commentaire

  1. Avatar
    baloncesto

    Un énigme qui possède quelques lignes sur son CV d’entraîneur, élément rassurant. Il arrive sur le tard et devra trouver immédiatement les mots pour motiver nos STARS (j’utilise exceptionnellement un vocabulaire qu’un dénommé P.S aime à employer).

    J’ai un souhait pour la JDA et pour Dettman que Mahé lui passe le témoin sur une bonne note.

Les commentaires sont clos.