Preview Chalon sur Saône – Dijon

Aujourd’hui, une preview un peu particulière puisqu’elle concerne le fameux derby bourguignon. Après la déconvenue du match allé (remporté par l’Elan 95-70), voici que sonne l’heure de la revanche!

Le champion en titre chalonnais n’est plus à présenter. Avec un groupe peu renouvelé, qui a déjà fait ses preuves, Chalon fait toujours office d’épouvantail dans ce championnat de Pro A. La JDA qui a toujours eu du mal dans ces derbys pourra-t-elle cette fois-ci créer la surprise? Car l’équipe de la ville des Ducs aborde ce match dans une position qui est loin de celle de favori. Mais encore une fois tout est possible, même si le derby  a le plus souvent semblé motiver l’équipe de Chalon. Peut être une façon d’exister face à la capitale régionale?

Le derby bourguignon s'annonce chaud une fois de plus!
Le derby bourguignon s’annonce chaud une fois de plus!

Le fait est qu’une fois encore, les joueurs dijonnais annoncent haut et fort dans la presse vouloir s’imposer à Chalon pour les supporters. Alors les belles paroles oui, mais maintenant il faut passer aux actes! Et ce sera dur mais pas impossible. Après tout, tout est possible dans la sphère sportive. Il faudra néanmoins que chaque joueur soit pleinement dans le match pour contrer l’armada des Saône-et-Loiriens. Car dans le coeur des supporters, une victoire contre le « pire ennemi » ferait tellement de bien que l’on est en droit d’espérer!

L’Elan semble moins dominateur que l’an passé et n’occupe d’ailleurs plus la place de leader. Le doute est il pour autant présent dans la tête des joueurs? Probablement pas. Mais de l’autre côté, la JDA aborde ce match avec le plein de confiance. Mais la défense dijonnaise sera-t-elle de taille?

Les arrières dijonnais auront fort à faire demain soir au Colisé. En effet, sur les postes extérieurs avec le retour du rookie Marcus Denmon, Beugnot va pouvoir disposer de multiples armes. Car T.J. Campbell retrouvera Steed Tchicamboud dans un duel où le meneur dijonnais devra être au mieux de sa forme s’il veut espérer exister. Mutuale serait-il la solution? Ce sera à mr Borg d’en décider. David Melody aura quant à lui fort à faire face à Nicholas Lang. Mais fort est à parier que le capitaine dijonnais, avec sa bonne vision du jeu, saura freiner le jeune français. En revanche, Lens Aboudou ne devrait pas bénéficier d’un temps de jeu très important…

À l’aile, Jérémy Leloup devra se coltiner Blake Schilb. L’ailier américain semble certes moins dominant que la saison passée mais il n’en reste pas moins la plus grosse arme de cette équipe de Chalon. Cependant, on peut se demander s’il aura la tête pleinement dans son match avec toutes ces rumeurs de départ. Au poste 3, on retrouvera aussi Jordan Aboudou, le frère de Lens. Le cadet, même s’il montre peut être moins de perspectives (au niveau talent) que son aîné dispose pour l’instant de d’avantage de temps de jeu. Peut être est-ce l’occasion de lancer Lens qui pourrait être motivé à l’idée d’affronter son frère. Larry Owens pourrait quant à lui être le facteur x de ce match côté dijonnais. Car avec la blessure de Zach Moss et son indisponibilité pour la rencontre, il se pourrait que l’ailier américain se voit décalé à l’intérieur en rotation au poste 4.

Tous les joueurs devront être concentrés.Photo: Claire Macel
Tous les joueurs devront être concentrés.
Photo: Claire Macel

À l’intérieur justement, l’absence du pivot dijonnais pourrait s’avérer préjudiciable. Au poste 4, Andre Harris et Ferdinand Prenom feront face à l’ancien pivot des Knicks et des Nets Shelden Williams. Peu polyvalent en attaque, l’intérieur chalonnais reste quand même un monstre physique. Son apport au rebond sera peut être la clé du match. Il faudra donc tenter de verrouiller ce secteur même s’il est vrais que la raquette dijonnaise s’y montre fébrile depuis le début du championnat. Attention aussi à l’energizer JBAM côté chalonnais. En l’absence de Zach Moss, il est possible que Paul Miller fasse quelques piges au poste 5 comme lors de la rencontre face à Nancy le week end dernier. En progrès, l’américain devra se donner à fond samedi soir.

La rencontre s’annonce donc compliqué mais pas hors de portée pour la JDA Dijon. Dans un bon jour, on sait que les joueurs peuvent donner du fil à retordre. Espérons que ce soit le cas demain soir!

Mais ce qui est sur, c’est que l’ambiance sera au rendez-vous! On commence déjà à se chambrer depuis un moment d’un côté comme de l’autre et il est clair que personne ne veut perdre ce derby. Et même si parfois, cela manque de finesse (notamment d’un côté, on sait lequel!), ce match n’est à manquer sous aucun prétexte! Il serait bon pour les dijonnais d’enchaîner un quatrième succès de suite, qui plus est face au voisin si peu aimé, parfois trop sur de sa valeur. Tout le monde a encore en tête l’attitude des supporters chalonnais lors de la descente de la JDA. Alors messieurs, pour venger l’affront et pour faire redescendre de son piédestal le voisin, donnez-vous à fond!

GO JDA!

About The Author

Related posts

2 commentaires

  1. Avatar
    lapie

    ,Quelle objectivité mdr… »une façon d’exister face à la capitale régionale ».. Comme si on avait besoin de gagner le derby pour exister ds le basket français. Ils étaient ou vos représentants lors de la plus grande manisfestation du basket français, vous savez la fameuse vitrine, le ASG??? On ne voit pas votre équipe en PO depuis 2004 je crois..effectivement vous représentez formidablement bien la Bourgogne…tous mes remerciements, sans vous le basket n’aurait aucune crédibilité en Bourgogne… Vous ne savez plus quoi inventer mes pauvres.. Comment voulez vous être crédibles après lorsque vous parlez de finesse.. Vous ne croyez même pas en ce que vous écrivez…vraiment je vous remercie, on se régale vraiment en vous lisant. Franchement je veux bien vous le laisser ce match si ça peut vous assurer le maintien. Ca me ferait chier de louper vos blagues pour les derbys l’année prochaine…

Les commentaires sont clos.