J’ai trouvé cette lettre par hasard…

"Brève de comptoir"
"Brève de comptoir"

« Monsieur le Maire,

Vous m’avez fait part que je fous publiquement la honte à Dijon et sa région chaque fois que : je prends la parole et ce, dans l’euphorie de la victoire, sur n’importe quel média.

Je tient à me permettre d’abord avant tout de vous dire encore, comment je vous l’avais déjà dit devant un whisky offert par vous-même dans votre bureau, que je suis fier d’être Bourguignon et surtout que vous êtes le Maire de Dijon. Cette grosse radasse de Depierre s’imagine vous taper aux prochaines élections. Il va s’en prendre une bonne, dont auquel je sais de quoi je cause. Ça va me faire des vacances aussi à tout le monde ici ; car il nous les broutte menu.

Vous savez cher Monsieur le Maire de Dijon, je me serais mal fait comprendre que ça ne m’étonnerait pas malgré toute ma sollicitude. Et compte tenu, que je n’aurais pas su dire tout le bien de mon entraineur, de mon Palais des Sports, de ma ville et de ma région, je ne dis pas, non.

Je me permet de vous présenter mes excuses si les propos tenus dans la télé n’étaient pas identiques à notre dialogue dans votre bureau, c’était une « brève de comptoir » (et j’étais bourré, alors)…

Je vous pris d’agréer de croire, Monsieur Resbamen (ça s’écrit comment déjà ?), à l’expression de mes sentiments distingués.

Michel Aspartame RENAULT
Président. »

Fin de citation.
Respects du soir.

Skippy, qui reviendra.

About The Author

Related posts

2 commentaires

  1. Avatar
    mm25

    Avis à la population : cette lettre est un fake !
    Ce n’est pas Renault qui l’a écrite. Le nombre de fautes de syntaxe est anormalement bas pour être de lui… :mrgreen:

  2. Avatar
    Skippy

    Ah oui, incontestablement. Mais le nombre de fautes d’orthographe, éminemment respectable, compense allègrement…

    🙂

Les commentaires sont clos.