Rideau !

Le Palio de Boulazac sera l'une des prochaines destinations de la JDA
Le Palio de Boulazac sera l'une des prochaines destinations de la JDA

Même si la saison n’est pas encore tout à fait terminée, le rideau est lui définitivement tiré pour la JDA. Une saison pourrie s’achève, et avec elle, c’est toute une époque que l’on jette aux oubliettes, et tout un référentiel qui s’effondre. Aussi évident que la tour Eiffel est à Paris, la JDA était synonyme de proA. 20 ans de présence dans l’élite, cela devait être une fête. Et cela avait bien commencé jusqu’à ce jour maudit de novembre. Dès lors rien n’ira plus dans le club dijonnais… et comme un symbole, c’est notre meilleur ennemi chalonnais qui aura poinçonné notre billet pour l’enfer de la proB.

De défaites en défaites, de changements de coach en changement de joueurs, il était dit que cet anniversaire sordide serait un calvaire jusqu’au bout. Henrik Dettmann et sa troupe d’espoirs nous auront au moins rendu une éphémère fierté en se battant comme des chiens jusqu’au bout. Mais comme ce fut le cas ce soir au Mans, le système a ses limites.

ProB pour proB, autant aujourd’hui se reconstruire sur des bases saines pour oser espérer une remontée rapide dans un futur proche. Le meilleur exemple à suivre est certainement celui du Paris-Levallois Basket qui a su faire table rase de ses fondations pourries pour mieux se rebâtir. Et à Dijon comme à Paris à l’époque, il y a du ménage en perspective, et ça commence par un sérieux coup de balai devant sa propre porte. Les dernières mesurettes prises par le club du président Renault ne doivent pas être de simples écrans de fumée (auxquels on nous a trop souvent habitué), sinon le séjour à la cave risque d’être plus long que prévu…

About The Author

Related posts

1 commentaire

  1. Avatar
    Spacetiti

    Et oui on y est pour un moment car comme le dis si bien l’article les mesurettes sont de retour.

Les commentaires sont clos.