Tout est possible, tout est réalisable, la JDA force le CSP à un match 5.

Au bout du suspense, au terme d’une bataille sans merci, la JDA Dijon s’est imposé face à Limoges et ira donc à Beaublanc pour un ultime match à mort où tout semble désormais possible!

Sous l’impulsion d’un Mykal Riley retrouvé et d’un Ferdinand Prenom surprenant, les dijonnais ont montré tout leur coeur et leurs tripes. Désormais dos au mur, Limoges recevra la JDA mardi avec une pression énorme sur ses épaules. Dijon de son côté, n’a rien à perdre et pourra jouer libéré, reste à voir s’ils n’ont pas tout donné.Face à une équipe aussi talentueuse que Limoges, les dijonnais font preuve d’un courage incroyable! Une chance pour les supporters de la JDA. Valeureux, guerriers, déterminés… Les adjectifs ne manquent pas pour souligner cette équipe…

 

Ferdinand Prenom, à l'image de son équipe, se battra jusqu'au bout!
Ferdinand Prenom, à l’image de son équipe, se battra jusqu’au bout!

Malgré les pâles critiques de certains supporters adverses, peu avares en critiques infondées mais riches de bêtises et parfois adeptes de la victimisation, on ne peut que constater la force mentale des hommes de Jean-Louis Borg.

Mais, une qualification est-elle encore à l’ordre du jour? Il sera certes difficile de s’imposer à Beaublanc une deuxième fois, qui plus est dans un match à mort. Le CSP et son armada seront poussés par un public (comme toujours) au rendez-vous et chaud bouillant.

Mais, comment peut-on ne serait-ce qu’envisager laisser tomber aussi près du but? Clairement, cette équipe est tellement incroyable et déborde tellement d’envie que l’on ne peut que s’imaginer les voir batailler jusqu’au bout.

Et même s’il sera difficile pour les supporters dijonnais de se déplacer en pleine semaine, nul doute que tous les habitués du Palais des Sports  seront derrière leur écran de télévision et y croiront jusqu’au bout.

 

Ce sera donc une finale à Beaublanc ce mardi. Pourquoi ne pas créer l’exploit? Côté dijonnais, tout le monde peut encore y croire. Et même si Limoges vendra cher sa peau devant son public, rien ne semble impossible pour cette équipe.

About The Author

Related posts

3 commentaires

  1. Avatar
    Coluche

    Faut voir quelles critiques infondées : entre un coach à la gueulante facile qui se permet ce qu’il veut (faut l’avoir vu à beaublanc dépassé allégrement les temps morts), le superbe passage en faute de TJ Campbell, l’antisportive d’Hariss non sifflée (seulement en simple faute), on pourrait passer des heures à recenser des faits de jeu avérés que l’on retrouvera facilement dans les rediffs des matchs.

    Le nombre de commentaires de supporteurs dijonnais criant à un arbitrage totalement défavorable lors des matchs 2 et 3 font ils pour vous aussi partis des adeptes de la victimisation tels que nous, on c’est une position tout simplement partisane qui vous pousse à dire cela?

  2. Avatar
    TRARIEUX J

    « Malgré les pâles critiques de certains supporters adverses, peu avares en critiques infondées mais riches de bêtises et parfois adeptes de la victimisation »

    C’est quel sorte de journalisme?
    J’ose imaginer qu’il en est des supporters comme de tous groupes de personnes, à savoir que tous les discours ne sont pas éclairés.
    Mais de là, à écrire de telles choses, aussi partielles et partiales, peu respectueuses des autres.
    Et en terme de victimisation, je ne suis pas certains que les supporters adverses puissent, un jour, avoir le même talent que le coach de la JDA.

  3. Avatar
    Charloup

    Il n’est pas ici question de journalisme, il faut réfléchir un peu!
    Il faut également savoir comprendre les nuances à la lecture d’un article. Je vous encourage à aller jeter un oeil à certains commentaires.

    Ensuite, bien entendu, on trouve la même chose côté dijonnais. À vous de faire la part des choses. Nous sommes dans un pays libre, c’est un billet d’humeur, sur un site non officiel. Déjà là, je pense que vous avez un certains nombre d’éléments de réponse, non?

    Bonne journée à vous, et surtout bonne soirée, en espérant pouvoir apprécier un ultime match d’anthologie. Quelle que soit l’issue de ce match, et malgré quelques commentaires (de parts et d’autres, je n’ai jamais nié cela), nous aurons assisté à une belle série.

    Cdt.

Les commentaires sont clos.