Déplacement de la jda à Orléans.

À deux jours d’un déplacement crucial pour l’équipe, on peut se demander quel visage va montrer la JDA.

khimik1En effet, ce match au palais des sports d’Orléans risque d’être très difficile à négocier pour une équipe dijonnaise en plein doute… Cette équipe d’Orléans, à la peine en début de championnat semble s’être bien rattrapée depuis et pourrait poser quelques problèmes à la jda notamment sur des postes clefs.

Au poste de meneur, on retrouve Marc-Antoine Pellin. Le micro-meneur d’1,70m est en forme. Il aligne des stats correctes avec 10,5pts, 3rebonds, 6,5ast pour 16,3 d’éval’. Meneur mobile, il pourrait poser pas mal de problème à la paire Campbell/Mutuale. Attention à ce meneur très adroit.

Au poste 2, le titulaire Jahmar Young. L’américain est très efficace cette saison au scoring (14,3pts), notamment à 3points (45,1%). Cependant, il va se frotter à David Melody qui fait toujours le boulot en défense. Peut être un des duels les plus intéressants de ce match. Il va falloir trouver les solutions pour l’empêcher de trouver des shoots ouverts. Son back-up, Chris Hill arrivé il y a peu, montre quelques bonnes choses mais doit encore confirmer. Autre inconnue: Lens Aboudou va-t-il avoir du temps de jeu? Ses qualités pour attaquer le cercle ne seront pas de trop.

Le poste 3 en revanche semble relativement vide du côté d’Orléans… Maël Lebrun a des stats correctes (7pts, 3,6rbds, 9éval’) mais aucun poste 3 naturel n’est là pour le faire souffler ce qui oblige bien souvent Orléans à décaler sa rotation. Jérémy Leloup devrait pouvoir se montrer à son avantage. Larry Owens aura lui aussi une chance de se montrer.

Les choses se corsent en revanche au poste 4… En effet, André Harris et Paul Miller vont avoir des clients en face d’eux! Orléans dispose lui aussi d’une paire d’américains avec Caleb Green (14,4pts, 6,1rbds, 2,4ast pour 15,2d’éval’) et Brian Greene (12,2pts, 5,7rbds, 2ast pour 13,6d’éval’). Deux joueurs aux gabaries semblables qui apportent beaucoup à cette équipe orléannaise. Attention à eux!

Pour finir, le poste 5, le poste de pivot. Peut être LE point faible de cette équipe avec le seul Fernando Raposo (6,3pts, 3,5rbds pour 6,5d’éval’). En face, Ferdinand Prenom et Zach Moss devraient pouvoir pleinement s’exprimer! Le salut de l’équipe pourrait passer par là.

Un déplacement difficile en somme mais pourtant crucial face à un concurrent direct pour le maintien et avec 2 matchs tout aussi importants qui se profilent déjà à l’horizon (Réception de Poitiers et déplacement à Boulazac). Des questions restent toutefois en suspens. La défaite face au Paris-Levallois à domicile lors de la dernière journée a-t-elle été digérée? N’a-t-elle pas laissé trop de séquelles? Campbell est-il capable de rebondir?

Réponses samedi soir!

Go JDA!

About The Author

Related posts

1 commentaire

  1. Avatar
    mm25

    Bravo à toi pour tes articles.
    Effectivement, le poste de pivot semble être très à l’avantage de Dijon mais Philippe Hervé, en bon coach défensif, sait parfaitement masquer ce genre de faiblesses.
    De plus, un gars comme Moss est très motivé contre des grosses raquettes (cf encore son match du week-end dernier) mais beaucoup moins contre des raquettes supposées faibles.
    Par contre, le duel de meneurs est intéressant. Campbell va pouvoir se frotter à Pellin qui doit être un modèle pour lui…

Les commentaires sont clos.