Forum
ASVEL - JDA
 
Notifications
Retirer tout

ASVEL - JDA

298 Posts
18 Utilisateurs
140 Reactions
3,113 Vu
JLou
Posts: 14972
 JLou
Début du sujet
(@jlou)
Illustrious Member
Inscription: Il y a 6 ans
Entre regrets et espoirs pour la suite.
La JDA Dijon Basket s’incline d’un fil sur le parquet de l’ASVEL 79-74 dans un match où elle a été devant une partie non négligeable de la rencontre.
Une rencontre que les dijonnais ont laissé filer principalement par leur incapacité à faire un écart alors qu’ils menaient 64-61 et qu’ils ont raté plusieurs tirs à 3 points puis dans un money time marqué par trop d’actions individuelles et un manque de lucidité.
Une réussite à 3 points qui explique plus globalement cette courte défaite.
Autre élément d’appréciation, une débauche d’énergie sans faille des intérieurs mais trop vite sanctionnés.
Caver pour son premier match a globalement réussi ses débuts montrant beaucoup de polyvalence et une capacité à attaquer le cercle très intéressante: 10 points et 8 d’évaluation pour lui.
Mais à l’image de tous les dijonnais, il s’est trop souvent mais logiquement fait attraper par les intérieurs rhodaniens.
L’autre grande satisfaction est le nouveau très grand match de Hunt qui ne s’est jamais caché et a remis la JDA dans le coup à de nombreuses reprises. Il bat son record de points (24) et termine avec 28 d’évaluation.
Alors que Holston a aussi été au rendez-vous, il aura manqué et c’est suffisamment rare pour le souligner l’apport au scoring d’un Hrovat emprunté et qui ne termine qu’avec 4 petits points et un 0/5 de loin. Mais son activité et ses 7 passes décisives ont malgré tout pesé.
La soirée parfaite aurait naturellement été la victoire.
Mais l’impression est la même qu’il y a une semaine. Positive.
Une équipe retrouvée et forcément des perspectives de soirs meilleurs.
Le classement de ce soir (14ème à égalité avec le 16ème) doit désormais être relativisé. Si elle continue ainsi, avec une défense toujours très bonne, l’apport des recrues et le retour de Chikoko (qui aurait changé la donne ce soir), il est certain que la JDA va retrouver le haut du classement.
Après une parenthèse européenne mardi soir qui sera utile pour la répétition des systèmes, il faudra engranger dès samedi prochain en championnat face à Saint-Quentin.
Christophe GAVIGNET
Répondre
JLou
Posts: 14972
 JLou
Début du sujet
(@jlou)
Illustrious Member
Inscription: Il y a 6 ans

INFOS DIJON

BASKET (Betclic Elite) : La JDA Dijon était proche de l’exploit

La JDA Dijon (encore privée de Chikoko mais avec Ahmad Caver) est passée très proche de frapper un grand coup en allant s’imposer sur le parquet de l’ASVEL. Les Bourguignons, menés par un Cameron Hunt en mode All Star (26 pts 5 reb et 4 pas), peuvent nourrir des regrets au vue d’un money time mal géré où les mauvais choix et les opportunités manquées se sont succédés.

 

 

Sur le début de match, les Bourguignons comptent sur l’adresse de son backcourt David Holston et Cameron Hunt qui trouve la mire à 3 points et assure à mi-distance. Toutefois en défense, la JDA se fait mettre en difficulté par le secteur intérieur de l’ASVEL. Youssoupha Fall et surtout Joffrey Lauvergne font des ravages dans la peinture en enchaînant les paniers sous le cercle. Les hommes de Gianmarco Pozzecco sont à 7/7 dans la peinture et creusent un écart de 9 unités à la fin des 10 premières minutes (24-15).
En deuxième quart, l’ASVEL continue de gérer le tempo de la rencontre grâce à ses vétérans. De Colo et Jackson distribuent les ballons pour leurs partenaires tout en marquant des paniers importants. Lauvergne continue son chantier dans la raquette en allant chercher des points sur la ligne des lancers.

 

Tout semble réussir à l’ASVEL mais les Bourguignons vont réagir et renverser la vapeur de cette rencontre en se reposant sur 3 leviers. Le premier est Cameron Hunt qui est tout simplement le meilleur joueur de cette première mi-temps avec ses 16 pts. L’arrière américain est en feu en enchaînant les gros shoots mi-distances et longues distances. Le second levier est la défense bourguignogne qui monte d’un cran en réalisant 6 interceptions et provocant 10 pertes de balles chez leurs adversaires.
Le dernier levier est l’entrée ultra efficace du snipper Giovan Oniangue qui marque 2 énormes shoots à 3 pts dont un qui permet à la JDA de reprendre les commandes de la rencontre juste avant la mi-temps (42-43).
En troisième quart, le rythme du match est haché avec une équipe dijonnaise, et notamment ses intérieurs, qui est poussée à la faute. Nenad Markovic est dans une situation complexe avec Dokossi à 4 fautes, Oniangue à 4 fautes, Lazic à 4 fautes et Alingue à 3 fautes. Toutefois, la Jeanne reste soudée et concentrée en défense en se battant sur chaque possessions et chaque rebonds.
En attaque, la JDA est opportuniste en exploitant les espaces libres laissés par la défense de l’ASVEL. Dans ce contexte, Hunt et Caver se montre à leur avantage en attaquant les brèches défensives villeurbannaises pour finir près du cercle sur pénétration. L’avantage est donc toujours en faveur de la Jeanne pour aborder le money-time (61-62).
Dans le dernier quart la JDA a plusieurs shoots pour creuser l’écart mais les Dijonnais sont en panne d’adresse. L’inefficacité bourguignogne profite à l’ASVEL et à Mike Scott qui rentre des gros shoots pour permettre aux locaux de reprendre les commandes de la rencontre. Toutefois, Cameron Hunt ne compte pas laisser filer le match et sur un énorme tir primé avec la faute (une action à 4 pts), l’arrière ramène les deux équipes à égalité à 4’26 du terme (68-68).
La fin de match est donc irrespirable mais les Dijonnais vont craquer dans le money-time avec des mauvais choix sur plusieurs actions. Nous avons la mauvaise lecture d’Alingue pour finir près du cercle en première intention mais qui pose un dribble et se fait donc contrer. La perte de balle de Gregor Hrovat à 50 s du terme qui profite à De Colo qui convertit un panier facile près du cercle. Enfin nous avons l’intervention défensive mal maîtrisée de ce même Hrovat à 25s du terme qui scelle définitivement la défaite bourguignogne.
Le scénario est donc cruel pour des Dijonnais qui y auront cru jusqu’au bout. Cependant, le manque d’adresse et de lucidité des bourguignons dans le money time auront fait la différence. On peut retenir de ce match comme points positifs pour la Jeanne l’énorme performance offensive de Cameron Hunt avec ses 26 pts, les séquences très positives d’Ahmad Caver qui score 10 pts dans cette rencontre ou encore la combativité et l’agressivité de Dokossi dans la raquette.

M.L.
 
Répondre
Posts: 345
(@barbish70)
Reputable Member
Inscription: Il y a 8 mois

Franchement plutôt bonne impression du match d'hier. De l'envie, de la défense, un Hunt retrouvé... Manque plus que de l'adresse à 3pts qui est vraiment le probleme depuis le debut de saison.

Par contre pour Robin c'est compliqué... Honnêtement Rousselle et lui ne vont plus jouer ou presque je pense

Répondre
1 Réponse
(@prosper)
Inscription: Il y a 8 ans

Illustrious Member
Posts: 5784

@barbish70 

Ouais mais même si ça fait chier, on a plus les moyens de faire de sentiments, le temps presse....Robin est en perte totale de confiance, il 2-3 shoot ouvert qu'ils ratent et derrière il laisse De Colo, qu'on connait par cœur, shooter à 8 m tranquille. Pour JO, il est gêné par son épaule, sans doute pour ça qu'il n'a pas joué ! Mais lui surtout son pic de carrière est derrière lui ! Réduire son temps de jeu ne lui posera pas de problème, il a le mental pour supporter ça, et quand il rentrera il sera capable (peut-être même plus avec une responsabilité en moins ?) d'être tout de suite focus !

Répondre
JLou
Posts: 14972
 JLou
Début du sujet
(@jlou)
Illustrious Member
Inscription: Il y a 6 ans

Lauvergne est encensé dans tous les médias pour son match contre nous.

Moi ce qui m'agace chez ce joueur c'est sa façon systématique d'enrouler son adversaire en post up. Et jamais sanctionné.

Bon et pis sans Chikoko c'était quand même plus facile pour lui.

Répondre
Page 25 / 25
Share: